Enfants

Quels sont les signes d'un mal-être chez l'enfant?

Quand un enfant est en situation de mal-être, cela peut s'exprimer de manière très variée dans son quotidien. Cela peut s'en ressentir dans ses résultats scolaires, dans sa relation aux autres (à la maison ou à l'école), son sommeil ou son alimentation...

Il faut s'en inquiéter quand ces signes sont récurrents et dans la durée.

Tristesse, anxiété, plaintes somatiques, agitation, agressivité, difficultés d'apprentissage, isolement, troubles alimentaires, troubles du sommeil, énurésie/encoprésie...

Tous ces signes, plus ou moins "bruyants", ne sont pas nécessairement pathologiques, mais ils n'en restent pas moins difficiles à vivre.

Alors, il peut être important de venir en parler.

J'ai pris rdv pour mon enfant. Comment lui en parler?

Il est important de prévenir votre enfant du rdv et de lui expliquer comment cela se déroule. L'enfant est toujours reçu dans un premier temps avec son ou ses parents. Puis, si cela lui semble possible, il lui est proposé un petit temps seul avec la psychologue.

Le mieux est d'expliquer les choses simplement. Vous pouvez lui nommer ce que vous avez observé et qui vous inquiète, et que de votre place de parent, vous ne savez pas toujours comment l'aider. Alors ensemble, vous allez voir une personne pour discuter et parfois, en disant les choses, cela permet de se sentir mieux.

Pas facile de s'y retrouver

Vous avez peut-être entendu ces termes, lu des articles sur internet ou dans les magazines. Vous y retrouvez surement quelques signes chez vos enfants ou ceux des voisins, et ces grosses lettres font peur! Mais sachons rester mesurés!

Poser un diagnostic à un enfant n'est pas aisé car il est encore en développement et de nombreux facteurs peuvent provoquer des symptômes se rapprochant de ce type de pathologies.

Ces termes : TSA (Trouble du Spectre Autistique), TDAH (Trouble du Déficit de l'Attention avec/sans Hyperactivité), HPI (Haut Potentiel Intellectuel), Dys (Dyspraxie, Dysphasie, Dysgraphie...) sont posés après une observation clinique conséquente et des tests peuvent être proposés pour les confirmer.